empeser

empeser

empeser [ ɑ̃pəze ] v. tr. <conjug. : 5>
• fin XIe; de empoise « poix, empois »
Apprêter avec de l'empois. amidonner. Empeser un col.

empeser verbe transitif (ancien français empoise, empois, du latin impensa, matériaux, ingrédients) Imprégner un tissu d'un produit spécifique, afin de lui donner de l'apprêt. ● empeser (difficultés) verbe transitif (ancien français empoise, empois, du latin impensa, matériaux, ingrédients)amidonnerempeser (synonymes) verbe transitif (ancien français empoise, empois, du latin impensa, matériaux, ingrédients) Imprégner un tissu d'un produit spécifique, afin de lui donner...
Synonymes :

empeser
v. tr. Apprêter (du linge) avec de l'empois.

⇒EMPESER, verbe trans.
Apprêter du linge avec de l'empois. Empeser un jupon, des serviettes. La blanchisseuse empesait également (...) le tour du cou contre quoi venait s'ajuster le faux-col (GIDE, Si le grain, 1924, p. 405).
Spéc., MAR. Empeser les voiles. Les mouiller afin d'en resserrer le tissu pour les rendre impénétrables au vent. On empèse la voile pour que le tissu se resserre (Ac. 1835, 1878).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Empeseur, euse, subst. ,,Celui, celle qui empèse`` (Ac.). b) Empesure, subst. fém. Raideur physique d'une personne. Voyez-vous bien l'ensemble du tableau : l'empesure compromise de Cambacérès, l'hilarité de tout le Conseil (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 519).
Prononc. et Orth. :[], (j')empèse []. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Devant syll. muette, change [] muet du rad. en [] ouvert écrit è accent grave. Étymol. et Hist. 1. Fin XIe s. enpeser (RASCHI Gl., p. 46 ds T.-L.); ca 1260 enpesier (E. BOILEAU, Métiers, 153, ibid.); 2. spéc. 1691 mar. empeser ou mouiller la voile (OZANAM, p. 318); 3. av. 1704 fig. esprit empesé (Danet ds Trév.); av. 1715 « (d'une pers.) qui est d'une gravité affectée » (FÉNÉLON, t. XXI, p. 220 ds LITTRÉ). Dér. de l'a. fr. empoise « empois » (1260, E. BOILEAU, Métiers, 248 ds T.-L.), issu du lat. impensa « dépense, frais », puis « ustensiles, matériaux (obtenus moyennant finance) » d'où « ingrédients pour quelque chose » spéc. « mortier » en b. lat. (TLL s.v., 552, 31, sqq.). Fréq. abs. littér. :14.

empeser [ɑ̃pəze] v. tr. [CONJUG. lever.]
ÉTYM. Fin XIe; de empoise « poix, empois », du lat. impensa « dépense », puis « ustensiles, matériaux », d'où « ingrédients pour quelque chose ».
1 Apprêter (du linge) avec de l'empois. Amidonner. || Empeser de la dentelle. || Vous empèserez légèrement le col.
2 (1691). Mar. || Empeser les voiles, les mouiller en vue de resserrer le tissu des fils.
——————
empesé, ée p. p. adj.
1 (Fin XIe). Qu'on a empesé. || Linge empesé (→ Apprêté, cit. 1). || Chemise empesée. || Col empesé. Dur.
1 (…) cinq ou six chemises d'hommes, placées à la devanture, offraient aux regards les surfaces miroitantes du linge fraîchement empesé.
J. Green, Léviathan, I, p. 7.
N. || L'empesé de la chemise (→ 1. Basque, cit. 3).
2 (Fin XVIIe). Fig. Qui a quelque chose de raide et de compassé dans l'attitude, les manières. Apprêté, gourmé, guindé,… || Dignité, démarche empesée. || Avoir un air empesé.Par anal. || Style empesé, qui manque de naturel. Recherché.
2 (…) il a l'air empesé du pays d'où il vient. Il est sérieux et froid (…)
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, VI, Lettre I.
3 (…) peut-être ma démarche eût-elle eu quelque chose d'empesé, comme celle d'un fat timide qui entre dans un salon.
Stendhal, le Rouge et le Noir, II, XLIV.
4 (…) cet homme dont la solennité, la raideur empesée était encore présente à mon souvenir (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. XV, p. 75.
CONTR. Désempeser. — (Du p. p.) Souple. — Aisé, naturel, simple.
DÉR. Empesage, empeseur, empois.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • empeser — EMPESER. v. act. Accommoder le linge avec de l empois. Empeser un rabat. Empeser un mouchoir. Empeser de la dentelle. Cela n est pas bien empesé. Cela est empesé trop ferme.Empeser une voile. Terme de Marine. La mouiller parce qu elle est trop… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • empeser — Empeser. v. a. Accommoder & dresser le linge avec de l empois. Empeser un rabat. empeser un mouchoir, empeser de la dentelle. empeser ferme …   Dictionnaire de l'Académie française

  • EMPESER — v. a. Accommoder, apprêter le linge avec de l empois, pour lui donner une sorte de roideur. Empeser un jabot, un mouchoir. Empeser de la dentelle. Cela n est pas bien empesé. Cela est empesé trop ferme.   En termes de Marine, Empeser une voile,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • EMPESER — v. tr. Apprêter le linge avec de l’empois, pour lui donner une sorte de raideur. Empeser un col, un plastron de chemise. Empeser de la dentelle. Le participe passé EMPESÉ, ÉE, se dit, figurément et familièrement, des Personnes qui ont une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • empeser — (an pe zé. La syllabe pe prend un accent grave, quand la syllabe qui suit est muette : j empèse, j empèserai) v. a. Apprêter du linge avec de l empois. Empeser un jabot, une collerette. Et ne seront les dites toiles empesées ou collées pour… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • empeser — vt. => Amidonner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • amidonner — [ amidɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • 1581; de amidon ♦ Enduire (le linge) d amidon. ⇒ empeser. Fig. « Amidonner les moindres propos » (Libération, 1985). ● amidonner verbe transitif Empeser le linge d amidon avant le repassage. ● amidonner… …   Encyclopédie Universelle

  • empesage — [ ɑ̃pəzaʒ ] n. m. • 1650; de empeser ♦ Action d empeser, état de ce qui est empesé. ⇒ amidonnage. Empesage rigide, souple. ● empesage nom masculin Action d empeser ; résultat de cette action. ● empesage (synonymes) nom masculin Action d empeser ; …   Encyclopédie Universelle

  • empois — [ ɑ̃pwa ] n. m. • XIIIe; de empeser, d apr. l a. prés. j empoise ♦ Produit à base d amidon, employé à l apprêt du linge (⇒ empeser). « Un surplis à grandes manches roides d empois » (A. Daudet). ● empois nom masculin (de empeser) Produit servant… …   Encyclopédie Universelle

  • amidon — [ amidɔ̃ ] n. m. • XIIIe; lat. médiév. amidum, altér. du lat. d o. gr. amylum ♦ Glucide de poids moléculaire élevé, de formule (C6H10O5)n (polymère du glucose), emmagasiné par les organes de réserve des végétaux (racines, tubercules, graines)… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”